La Tunisie a merdé


TunesienDie ersten freien Wahlen in Tunesien (Bild: Tunisie Paysage von Jamin, Wikimedia Commons), die zu einem unerwarteten Desaster führten, unter dem wir noch heute zu leiden haben, stelle ich noch einmal den wütenden und geradezu verzweifelten Artikel meiner Frau vom 26. Oktober 2011 ein. Inzwischen hat sich die Situation (Mai 2019) doch sehr beruhigt, aber die latente Gefahr des Islamismus ist trotz der eifrigen Bemühungen der demokratischen Regierung noch immer gegeben. (Sorry: der Artikel ist immer noch auf Französisch).

Salut chers amis,

je suis citoyenne tunisienne musulmanne de naissance mais pas pratiquante, j’ai vécu dans une famille conservatoire mais sociable.

J’ai vécu dans l’aire de la dictature mais j’ai jouit de ma vie comme le reste du monde et j’ai fait des bons études; le rôle de la femme dans mon pays a acquis un stade incontournable et très bien avancé; j’ai toujours pensé que mon peuple était très éduqué d’après peut être mes connaissances et les gens que j’ai côtoyée, mais les élections faites dans mon pays dernièrement ont prouvé que le peuple tunisien est ignorant sur tous les plans, politiques, économiques, etc. … Je reste muette devant le choix des boites électorales … 40% ENNAHDHA Parti islamiste !!!! ça je ne l’ai jamais cru, ce peuple qui a vécu une ouverture sociale, économique malgré une dictature de censure … un peuple dont les codes de loi font référence au code Napoléon.

Je peux dire à dieu: la Tunisie, pauvre Tunisie, ton peuple t’a trompé, t’a trahis, toi, pays des civilisations, pays d’accueils, pays de la paix, pays d’histoire, pays de carthaginois qui ont fait peur au romains, pays de constitution et de loi, maintenant quelques singes prennent le pouvoir pour établir ta constitution, pauvre Bourguiba qui ramenait l’indépendance, pauvre Tahar Haddad qui a soutenu les droit de femmes, pauvre Snoussi etc… des gens qui ont du poids dans ce pays.

Maintenant, je peux dire que le taux des gens illettrés qui ont voté ont dépassé les taux annoncés par les centres de statistiques et de recensement en Tunisie.

Pauvres partis démocrates qui veulent faire partie du monde civilisé et donner la preuve au monde occidentale que les musulmans peuvent être démocratique et civilisés. Je peux vous dire: vous avez combattu 23 années, maintenant ils faut combattre des décennies si vous le pouvez contre des gens qui veulent régner le monde avec la religion.

Je suis musulmanne, je le dis et je le redis et j’en suis fier, mais je peux dire que j’ai des amis de partout au monde qui me visitent chez moi pendant leur vacances, des humanistes, des athés, des gays, des francs maçons, de toutes les couleurs et de nationalités, des appartenances et des croyances.

Des bons amis, des bons gens, je les aiment tous, tous ça pour vous dire que mon islam et seulement pour moi, je ne l‘impose pas et je le prends pas comme règles de la vie sociale, parce que la vie sociale est autre .

Les publications dans le monde entier ont écrit «la Tunisie a voté» moi je dis et avec tout mon respect à tous «la Tunisie a merdé»;

Pauvre Tunisie, pays du sable et de la plage, pays du jasmin et du mandarin, pays des nuits fraiches et romantiques, ton peuple a décidé que tu ne vivras plus la vie en rose, tu retourneras aux époques primaires.

Comme on dit «le peuple a dit, le peuple à décidé» Rome n’a raté jamais une chance pour laisser sa sagesse «Roma locuta, causa finita».

Le problème ne se trouve pas dans la capital ou dans les grands gouvernorats, le problème se trouve avec le peuple qui est pauvre et qui s’est avéré majoritaire par rapport à ceux de la classe moyenne et bourgeoise.

Ces islamistes ont profité de l’occasion que tous les autres partis ne s’intéressaient pas au zones intérieures du pays pour faire leur propagande, ce qui a donné la chance de développer ce contre poids, Nord moderne et civile contre Sud mal éduqué et arrièré.

Le dimanche 23/10/2011 j’étais la plus heureuse des femmes en allant voter pour la première fois dans ma vie, et en retournant à la maison j’ai dis à mon mari je sens que j’ai accompli une mission impossible et il était fier de moi.

Le Lundi en allant au travail dans ma voiture j’ai commencée à écouter des résultats préliminaires qui annoncait la victoire du parti islamiste d’une façon incontournable.

Je vous jure, perdre quelqu’un dans sa vie ne donne pas le même sentiment que j’ai senti en écoutant ces nouvelles parce qu’à ce moment là j’ai compris que je suis entrain de perdre ma patrie, mon pays, mes amis, ma vie, mes droits que j’ai acquis durant de longues années de combats.

Pauvre Tunisie, on dit chez nous «il ne faut jamais se désespérer parce que l’espoir est le dernier à mourir». Mais dans ces circonstances je sais déjà que la Tunisie ne sera jamais celle d’auparavant.

Je t’aime Tunisie, vive la Tunisie. Je voudrais mourir pour que tu survive, je voudrais souffrir pour que tu guérisse, je voudrais être une aide pour que tu soit debout.

Je voudrais dire à l’Europe: ne soutenez jamais un peuple arabe islamique, rien que pour l’aider à abolir une dictature. Mêlez vous de vos affaires et laissez les dictatures actuelles, parce que les dictateurs actuelles laisse vivre le peuple malgré une censure de parole mais laisser aider les pays arbes pour qu’il fructifie une autre forme de dictature cachée encore pire que la première serait de la stupidité.

Maintenant, je vous le dis, je voudrais bien vivre sous une dictature de censure de parole et d’expression que de vivre peut être sous une dictature encore pire «une dictature religieuse».

 

Die Meinung des Gastautors muss nicht der Redaktionsmeinung entsprechen.

 

Weitere Arbeiten desselben Autors siehe hier.